Jean Follain

A table

Dessins de Daniel Nadaud.

Préface et recettes de Jacques et Laurent Pourcel.

2009 ‒ 152 pages ‒ 17 x 24 cm ‒ ISBN 978.2.85194.750.5

Un vieil homme assis sur une chaise basse dans une cuisine à bassines de cuivre rumine la mélancolie des viandes vives. Condamné par les médecins à de tristes légumes, il exprime sa nostalgie de la chair du porc qu’il décrète la plus succulente de toutes. Par la fenêtre, les arbres de l’hiver frissonnent devant un ciel dont le gris ne va pas de la journée entière s’atténuer ; le vieillard évoque alors la grillade sans os préférable à la côte. Il faut battre le fer quand il est chaud, dit une femme.

Livre truculent, truffé de merveilleuses recettes de cuisine, où la gastronomie de Follain ébauche une esthétique, donc une morale. L’attention aux moindres détails y est la même que dans ses poèmes. Un poème bien sûr n’est pas un repas, mais un repas selon Follain est un poème.
Pour cette nouvelle édition, Jacques et Laurent Pourcel dialoguent et répondent à la gourmandise de Follain par des recettes inédites qui ponctuent le volume.
Depuis 1988, année de l’ouverture du Jardin des Sens à Montpellier qui gagnera trois étoiles en moins d’une décennie, les frères Pourcel ont ponctué leur parcours gastronomique de quelques ouvrages remarquables qui mêlent recettes et réflexions. Dans l’esprit du Rôti-cochon, ce livre annonce les festivités culinaires de fin d’année.

  • 1212 exemplaires sur vélin ivoire.
    23 euros.