Henri Michaux

Saisir

Illustrations de l’auteur.

2020 ‒ 112 pages ‒ 17 x 24 cm

Qui n’a voulu saisir plus, saisir mieux, saisir autrement, et les êtres et les choses, pas avec des mots, ni avec des phonèmes, ni des onomatopées, mais avec des signes graphiques ?
Qui n’a voulu un jour faire un abécédaire, un bestiaire, et même tout un vocabulaire, d’où le verbal entièrement serait exclu ?
Si je tentais une fois encore, pour de bon m’ouvrant aux êtres du monde qui se voit.


Voyage parmi les signes et les mots : Henri Michaux nous invite à entrer dans la genèse d’une œuvre, à le suivre dans le tonique mystère de son combat contre les formes existantes. Progression de la main sur le papier : l’écriture court et multiplie trajets et tentatives. Elle appelle avec force le mouvement : élans, suspensions, pour que rien ne s’arrête ni ne se fige.

  • 500 exemplaires sur vélin.
    21 euros.