Léon-Paul Fargue

Maurice Ravel

Présentation par Laurent de Freitas.

2008 ‒ 64 pages ‒ 14 x 22 cm ‒ ISBN 978.2.85194.893.9

Comme il arrive toujours quand un état d’esprit virginal ou une sensibilité nouvelle apparaissent dans un pays, tous les arts en sont influencés, tous les créateurs prêts à subir inconsciemment le même climat. «L’écrivain, disait naguère un chroniqueur, est bien plus souvent qu’on ne le suppose le traducteur des désirs obscurs de son temps, celui qui met en clair la dépêche chiffrée que lancent perpétuellement des millions d’âmes».

 

Comme pour le Fantôme de Rilke, ces pages sont celles d’un Fargue malade qui, cloué chez lui, troque ses promenades rue de l’Odéon ou Brasserie Lipp pour des déambulations dans le temps et les souvenirs. Il puisera, de 1943 à sa mort, dans son immense mémoire pour invoquer les figures amies. Riche en portraits et anecdotes, ce volume offre un nouveau regard sur l’œuvre majeure et si profondément originale de Maurice Ravel, le regard du Fargue amateur et inspirateur de musique, brillant causeur, aimable et accomodant qui pourtant ne transige pas lorsqu’il s’agit d’art.

 

  • 600 exemplaires sur vélin ivoire.
    indisponible.
  • Nouvelle édition de 500 exemplaires le 15 janvier 2014.
    13 euros.