Federico Garcia Lorca

Le poète à New-York

Dix grands dessins d’Alecos Fassianos sont réalisés pour ce livre.

Texte traduit en 1948 par Guy Levis-Mano.

2007 ‒ 112 pages ‒ 17 x 24 cm ‒ ISBN 978.2.85194.971.4

Tous comprennent la douleur qui tient à la mort,
mais la vraie douleur n’est pas présente à l’esprit.
Elle n’est ni dans l’air ni dans notre vie,
ni sur ces terrasses enfumées.

Oppressé par une «bonne morale» qui l’étouffe, Lorca se rendra en 1929 aux États-Unis. Il y restera une année. Cet andalou ancré dans sa terre grenadine revient dans la péninsule avec plusieurs nouvelles pièces de théâtre et un recueil, le «Poète à New-York», qui ne paraîtra, partiellement, que quatre ans après sa mort en 1940. Tout Lorca brûle en filigrane : le musicien, le poète charmeur, l’amoureux blessé et contrarié, le révolutionnaire, dans ces vers qui ont d’abord la couleur éclatante d’un cri de liberté.

  • 500 exemplaires sur vélin.
    indisponible.
  • Nouvelle édition d’octobre 2016.
    23 euros.