Louis Pons

Le dessin, l’objet et le reste

Nouvelle édition, définitive, enrichie de textes et dessins inédits.

2008 ‒ 104 pages ‒ 17 x 24 cm ‒ ISBN 978.2.85194.721.5

J’ai lu quelque part qu’un bon dessinateur doit pouvoir dessiner quelqu’un qui tombe d’une fenêtre. Très lent, j’arrive toujours trop tard, il ne reste que le cadavre à dessiner. D’ailleurs les modèles qui acceptent de poser dans ces conditions sont hors de prix.

“J’ai plutôt l’œil du braconnier que du peintre” nous prévient Louis Pons dès la première page. Cette suite de textes variés (notes de travail, aphorismes, poèmes…) et de nombreux dessins témoigne en effet de l’acuité et de l’originalité d’un regard qui sait débusquer le grotesque et l’insolite au cœur du quotidien, et nous imposer son univers fantastique comme parfaitement naturel.

  • Exemplaires sur vélin ivoire.
    19 euros.