Jean-Benoît Puech

La mission Coupelle

Illustrations de l’auteur.

2020 ‒ 56 pages ‒ 12 x 21 cm

Jean-Benoît Puech a inventé un écrivain, Benjamin Jordane (1947-1994), dont il a écrit et publié les œuvres et la biographie. Il a également dirigé, sur son auteur supposé, un colloque. Cette fois, il publie et commente une nouvelle inédite de Jordane, suivie d’une lettre dans laquelle l’écrivain hypothétique répond à la question d’une amie au sujet de sa «vraie vocation».

Une petite troupe part de Hanoï sur les traces du Père de Coupelle, un missionnaire massacré par les Pavillons noirs dans la haute vallée du Yunnan où il exerçait son ministère. Pendant cette périlleuse équipée, deux officiers confrontent l’image qu’ils se font de ce prêtre légendaire et s’affrontent mortellement. Qui était le Père de Coupelle ? Quel est le véritable enjeu de l’expédition pour le lieutenant Hubert, son neveu ? Pour le salut de quelle âme est-il prêt à perdre la sienne ? L’adjudant-chef Bricard est-il un faux félon ? Vous le saurez en lisant ce nouveau roman d’aventures de Benjamin Jordane. La lettre de l’écrivain présentée à la suite de cette fiction nous entraîne sur les pistes tout aussi dangereuses de l’interprétation, surtout lorsqu’elle succombe au mirage des sources.

  • 513 exemplaires sur vélin ivoire du Tonkin.
    12 euros.