Lionel Bourg

L’ombre lente du temps

Illustrations de Daniel Nadaud.

2006 ‒ 104 pages ‒ 14 x 22 cm ‒ ISBN 978.2.85194.667.6

Un drôle de monde est advenu.
Sans mémoire. Sans devenir qu’une hébétude programmée.
Un monde clos, où rien ne trahit ni ne propage «l’admirable tremblement du temps» que Chateaubriand découvrait dans les toiles ultimes de Poussin [...]

C’est assurément cet admirable tremblement du temps que poursuit de livre en livre la prose de Lionel Bourg. Les neuf textes ici réunis sont tout à la fois l’expression et la conjuration de cette nostalgie latente. Car, quels que soient le poids du constat, la tentation misanthropique, c’est la vitalité du verbe qui domine et l’emporte. Cette énergie, nourrie des souvenirs de l’enfance et de l’adolescence, sait aussi se grossir des rencontres et des révoltes du temps présent.

  • 24 exemplaires sur vergé ivoire. Une lithographie, tirée par l'artiste, rehaussée de couleur.
    135 euros.
  • 780 exemplaires sur vergé ivoire.
    15 euros.