Henri Raynal

L’accord

2009 ‒ 160 pages ‒ 14 x 22 cm ‒ ISBN 978.2.85194.752.9

Son maintien, son allure firent qu’oubliant mon ami, je cessai de descendre. Une autre femme, qui n’était que sommairement masquée, se tenait à son côté et lui parlait. L’inconnue lui répondait par quelques mots espacés prononcés à voix basse. Les mouvements de la tête et du buste dont elle accompagnait ses paroles brèves, me fascinaient. Je n’entendais que le froissement de sa robe.


Ce troisième récit d’Henri Raynal (après Aux pieds d’Omphale et Dans le secret) convoque l’ensemble des obsessions qui habitent son œuvre : confiscation, soumission heureuse à un Absolu… Voici une «abbaye» où les «offrants» masculins acceptent avec joie le gouvernement des dames. Mise à nu de l’âme, à la fois conte initiatique, essai de philosophie ou traité mystique, l’œuvre est totale. Et cette altitude spirituelle s’appuie sur une langue affûtée qui convoque encore «toute la puissance du verbe» ainsi qu’André Breton le notait déjà.
 


  • 20 euros.