Dominique Pagnier

Bleu de Poméranie

Illustrations de l’auteur.

2020 ‒ 40 pages ‒ 14 x 22 cm

Dans ce Bleu de Poméranie se succèdent fines descriptions et anecdotes historiques : l’écriture de Dominique Pagnier – impérieux souci du détail plongé dans l’imaginaire germanique qui lui est cher – s’y trouve exaltée. Tout progresse vers ce bleu nocturne, marin, royale d’une région où, proche de la Baltique, les voies ferrés naviguent entre les bourgs de briques et les pinèdes. Dans ses contemplations urbaines, proche de ses élèves, de leurs caprices et de leurs idylles, Dominique Pagnier se libère de pensées et de rêvasseries acerbes dont les regards sont toujours tournés vers l’Est, l’éternel Est.

D’abord remarquable poète, Dominique Pagnier, né en 1951 à Saint-Julien-les-Villas, est aussi l’auteur de romans et récits. Ses jeunes années passées dans la capitale autrichienne, berceau de son inspiration, développeront son goût prononcé pour le théâtre baroque et le romantisme. Son œuvre est ainsi rigoureusement érigée autour d’atmosphères romanesques dont les contrées teutonnes et les rues viennoises ne sont jamais vraiment absentes. Sa fiction ciselée, où l’illusion côtoie si bien le réel qu’elle n’en est plus une, est le fruit mûr d’une maitrise totale du fait historique et d’une écriture sévèrement exigeante.

  • 900 exemplaires sur vélin ivoire de Neukurland.
    11 euros.