Jacques Réda

Battues

2009 ‒ 112 pages ‒ 14 x 22 cm ‒ ISBN 978.2.85194.734.5

Du pessimisme gai qui est le sien Jacques Réda ne cesse de prendre le pouls du temps, de faire résoner le plus individuel avec le plus commun, de greffer l’incongru sur l’archétypal, de conjuguer le sublime et le prosaïque. Écrits simultanément Battues et Battements empruntent des sentes opposées sur les versants d’une même montagne : forcer l’évidence jusqu’à rendre palpable l’énigme du visible.

 

Ce qui se passe d’insolite est qu’il ne se passe rien, mais absolument rien dans l’air sans souffle où tout se tient en suspens, en équilibre pour un moment de répit qui ne saurait se prolonger qu’en amenant insensiblement la fin du monde.

 

Faits de cataclysmes rêvés, de botaniques imaginaires, de mondes parallèles, théories ou fables, ces vingt proses sont de perpétuels glissements à l’intérieur d’un monde à la fois précis et halluciné.
 

  • 20 exemplaires sur chiffon du Zahratoustan.
    60 euros.
  • 780 exemplaires sur vélin ivoire.
    17 euros.