Philippe Jaccottet

Avec André Dhôtel

Choix de textes critiques et correspondance.

Illustrations d’Anne-Marie Jaccottet.

2008 ‒ 112 pages ‒ 14 x 22 cm ‒ ISBN 978.2.85194.724.6

Je vois à André Dhôtel une double parenté lointaine ; tantôt il a quelque chose du peintre chinois de jadis, tout occupé à demeurer immobile pour saisir, au bout de longues années d’humble contemplation, la vérité d’une montagne, d’une brume, d’un roseau ; tantôt il me fait penser au contraire à certains romantiques allemands, toujours en mouvement à la recherche d’une lumière fuyante, amis de ce qui bouge, des rivières, des chemins.

“Nous ne sommes pas très nombreux à savoir que les romans de Dhôtel sont l’honneur de notre temps” disait Jean Paulhan. Peut-être est-ce cette modestie essentielle (aux ressources infinies), ce merveilleux très quotidien ou encore le goût pour les choses de la terre qui auront rapproché Philippe Jaccottet d’André Dhôtel. Les deux voix, au prisme d’une correspondance de trente années et neuf textes critiques rassemblés ici, s’accordent autour d’une beauté juste, sans éclat.

  • 12 exemplaires sur vélin ivoire des Ardennes.
    60 euros.
  • 680 exemplaires sur vélin ivoire.
    16 euros.